Médiation

Les litiges reliés aux relations de couples ou aux relations d’affaires sont de plus en plus judiciarisés. Ceci à des impacts relationnels et économiques multiples tant pour les parties concernées que pour le système judiciaire. Les délais et les coûts d’un processus judiciaire peuvent être très lourds.

Conscient de cette problématique, le législateur a, en janvier 2016, modifié le code de procédure civile afin d’y inclure, entre autres, les principes entourant le recours aux modes alternatifs de résolution de conflit. L’objectif étant, notamment, de désengorger le système judiciaire et trouver des moyens moins coûteux pour les parties de régler leurs différends.

Dorénavant, les parties doivent considérer les modes de prévention et de règlement de conflit avant de s’adresser aux tribunaux.

Parmi ces modes, il y a la médiation. La médiation vise à offrir aux parties un moyen de régler leur conflit à l’amiable avec l’aide d’un tiers neutre, soit le médiateur.

La médiation est un processus structuré, par lequel deux ou plusieurs parties tentent de parvenir à un accord en dehors du processus judiciaire. Le médiateur a pour rôle de favoriser la communication entre les parties, afin de les aider à trouver une solution dans l’intérêt commun.

Au Centre de médiation Lavin Gosselin, nos médiateurs accrédités, vous offre des services en : 

Pourquoi choisir le recours à la médiation :

  1. Parce que le processus est libre et volontaire;
  2. Parce que vous conservez le contrôle de la solution. La médiation offre la liberté de consentement de chacune des parties. Ce sont elles qui décident du règlement et non un tiers comme un arbitre ou un juge;
  3. Parce que vous choisissez le médiateur. Celui-ci se doit d’être indépendant et compétent.
  4. Parce que la médiation est un processus flexible. Les parties définissent, avec le médiateur, les modalités de la médiation qui peuvent s’adapter aux différents contextes. Elle peut se faire à distance et n’importe où au Québec;
  5. Parce que le processus est confidentiel. Les séances sont à huis clos et les parties s’engagent à conserver le contenu des échanges et la solution retenue confidentiels;
  6. Parce que le processus est rapide et économique. Le processus est moins long et aléatoire qu’un processus judiciaire et les parties partagent les frais en part égale (sauf convention contraire).
  7. Parce que certains programmes d’assurances juridiques ou programmes gouvernementaux couvrent les honoraires des médiateurs.
  1. Parce que le processus tient compte de la réalité relationnelle entre les parties. Ainsi le médiateur peut s’adapter en fonction du caractère durable ou non des relations entre les parties;
  2. Parce que vous pouvez être accompagné ou pas de votre avocat (sauf en matière familiale). Le processus de médiation peut être enclenché à tout moment. Il peut s’inscrire avant que vous ayez consulté un avocat, avant ou pendant un processus judiciaire. Si la médiation se déroule dans le cadre d’un processus judiciaire, l’entente peut être, au choix des parties, être homologuée par un tribunal pour lui conférer une force de jugement.
  3. Parce que les solutions sont innombrables. Elles ne dépendent que de vous, vos réflexions et votre créativité.

 

Parce qu’ils existent plusieurs chemins pour résoudre votre conflit.

Osez faire les choses autrement. Osez la médiation.